Traitement des eaux de fracking & de l'eau produite

Nous exécutons notre programme de traitement des eaux résultant de l’extraction pétrolière sur place en Amérique du Nord. Pour plus d’informations ou si vous désirez participer à ce programme, veuillez s’il vous plait nous contacter par mail à producedwater@apateq.com ou par téléphone au +352 20 211 680 70.

Vue d'ensemble

Rien qu’aux Etats-Unis, il y a environ 680 000 puits actifs pour l’extraction de pétrole ou de gaz et 13 000 nouveaux puits s’ouvrent chaque année. En moyenne, 3 à 5 barils d’eau sont produits pour un baril de pétrole. L’eau d’extraction est de loin, le flux de déchet le plus important lié à la production de pétrole et de gaz.

en savoir plus

Cette eau est très difficile à traiter. Elle contient des hydrocarbures dissous, des solides en suspension de très petite taille, divers sels, tels que sodium, potassium, chlorures, sulfates, etc. Selon la localisation, d’autres substances telles que des métaux lourds, du mercure métallique ou des matières radioactives naturelles peuvent être présentes. Différents essais ont été menés par de nombreuses entreprises pour traiter efficacement l’eau d’extraction (de production), avec plus ou moins de succès. Pour la plupart, le point commun consiste en de larges besoins en énergie ou en produits chimiques, voire même les deux. La plupart n’utilisent pas de membranes car le pétrole à tendance à couvrir et obstruer les pores de la membrane. Même des membranes céramiques spécifiques se colmatent typiquement après seulement quelques jours d’opération. Et c’est ici que notre solution personnelle excelle !

APATEQ fournit des systèmes de séparation huile-eau utilisant des membranes qui ne se colmatent pas et durent plusieurs mois avant qu’un nettoyage ne soit nécessaire. Notre technologie utilise très peu de produits chimiques en comparaison aux processus déjà existants. Le pétrole récupéré, peut être directement raffiné au lieu d’être brûlé, enfoui, ou éliminé. Quelque soit la composition de l’eau ainsi produite, le résultat du traitement par la technologie d’APATEQ démontre qu’il y a moins d’1ppm d’hydrocarbures. Notre système « OilPaq » de séparation huile-eau est conçu pour traiter et réutiliser l’eau produite sur site résultant de l’extraction pétrolière sur terre ou en mer, avec un coefficient jusqu' à 99% de récupération de pétrole. Les eaux effluentes de notre système sont immédiatement aptes à être réinjectées. Avec un traitement complémentaire en aval, elles pourraient directement être utilisées pour l’irrigation ou réutilisées comme eaux de traitement. OilPaq est entièrement automatisé et ne nécessite pas d’assistance à temps plein sur site. On peut facilement le contrôler à distance avec un ordinateur portable, une tablette, ou un smartphone muni d’une application donnant accès en temps réel à l’interface utilisateur sur le site. OilPaq est également compatible pour le traitement des eaux provenant de marées noires, déversements accidentels de pétrole, assainissement, dépollution de sols contaminés par le pétrole et reflux suite à la fracturation hydraulique.

Spécifications techniques

  OilPaq 2.000 OilPaq 4.000
Capacité (baril/jour) 2.000 4.000
Implémentation (conteneurs maritimes) 1×40’ + 2×20’ 3×40’
Consommation d'énergie (kWh/h) 30 45
Poids à vide, sec (t) 30 50
Résistance aux températures (°F [°C]) 158 [70] / 203 [95] * 158 [70] / 203 [95] *
Gamme de pH 2-12 / 0-14 * 2-12 / 0-14 *
Durée de vie des membranes (ans) > 5 > 5
* Membranes polymères / céramiques        
  Influent Effluent
TSS (mg/l) < 1.000 < 1
TDS (mg/l) < 250 – 300.000 < 250 – 300.000
Huile libre et émulsionée (mg/l) < 1.000 < 2
  OilPaq 2.000 OilPaq 4.000
Capacité (baril/jour) 2.000 4.000
Implémentation (conteneurs maritimes) 1×40’ + 2×20’ 3×40’
Consommation d'énergie (kWh/h) 30 45
Poids à vide, sec (t) 30 50
Résistance aux températures (°F [°C]) 158 [70] / 203 [95] * 158 [70] / 203 [95] *
Gamme de pH 2-12 / 0-14 * 2-12 / 0-14 *
Durée de vie des membranes (ans) > 5 > 5
* Membranes polymères / céramiques        
  Influent Effluent
TSS (mg/l) < 1.000 < 1
TDS (mg/l) < 250 – 300.000 < 250 – 300.000
Huile libre et émulsionée (mg/l) < 1.000 < 2
>
<